apiculture apicole

BIENVENUS :
1 - VOUS ETES MEMBRE ENTRE.
2 - VOUS ETES VISITEUR VEUILLEZ INSCRIRE .
3 - AJOUTEZ LE BLOG A VOS FAVORITES CTRL +D .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 281 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Guy

Nos membres ont posté un total de 180 messages dans 156 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Lun 15 Mai - 14:38
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

nombres de visiteurs
VISITEURS SUR LE BLOG
widgeo.net

Des plantations forestières multifonctionnelles à caractère paysager, mellifère ou cynégétique

Aller en bas

Des plantations forestières multifonctionnelles à caractère paysager, mellifère ou cynégétique

Message par Admin le Sam 13 Aoû - 17:04

Des plantations forestières multifonctionnelles à caractère paysager, mellifère ou cynégétique

par
Michèle LAGACHERIE & Bernard CABANNES


avec l'aimable autorisation de la
revue
Abeilles et Fleurs





Depuis plusieurs années, les
apiculteurs du Languedoc-Roussillon travaillent
en étroit partenariat avec le Centre régional de la propriété
forestière, et en particulier avec M. Cabannes et Mlle Lagacherie que
nous
remercions chaleureusement pour la tâche réalisée. Aujourd’hui, ces
projets
se sont concrétisés et les études peuvent vous être présentées.


<blockquote>
Henri CLÉMENT

</blockquote>
Répondre à des exigences
environnementales, de respect et d’amélioration
d’un paysage, de diversité et d’enrichissement floristique et
faunistique, est une des ambitions de ces réalisations. Elles sont
motivées tant par
les préoccupations d’aménagement du territoire que par les prises de
conscience
de propriétaires. Les différents types d’aménagement proposés sont
conçus pour concrétiser ces exigences dès les premières années, ce qui
motive d’autant plus les propriétaires pour assurer un entretien
efficace.






Les qualités paysagères des arbres et des forêts
Il n’est pas judicieux de définir un itinéraire technique unique de plantation
paysagère. Chacun, propriétaire privé agriculteur ou urbain, association ou
groupement, collecti-vité, exprime différemment son attente : améliorer
l’environnement des hameaux, occuper et restructurer des espaces en déprise, apporter
contraste et diversité à des paysages monotones, constituer un espace à
traverser, protéger, cacher un élément défigurant, mettre en valeur un
patrimoine, etc. Le projet doit aussi s’adapter à l’environnement du site,
à son contexte socio-historique et culturel.


Le choix des espèces utilisées, qui tient compte
impérativement de leur
adaptation écologique, prend également en compte leur dimension,
leur forme, leurs couleurs aux différentes saisons, leur floraison, leur
vitesse
de croissance initiale, etc.

La répartition des espèces sur le terrain est importante : mélange
pied
à pied, groupement par bouquets de dimensions et formes variables
selon l’effet recherché, disposition en ligne pour marquer des éléments
du relief,
etc. L’entretien des plantations, primordial pour la reprise et la
crois-sance
initiale des plants, joue également un rôle sur l’impact paysager
les premières années. Quand l’alimentation en eau le permet,
l’implantation
d’une plante couvre-sol herbacée est intéressante.


Le potentiel mellifère forestier

Un grand nombre d’espèces d’arbres sont mellifères par leur
floraison
productrice de nectar ou de pollen, ou par le miellat produit avec
la complicité
des pucerons sur les feuilles ou les aiguilles. Certains miels
d’arbres sont
d’ailleurs fort réputés comme les miels d’acacia, de tilleul, de
sapin ou de
châtaignier. Les plantations forestières peuvent être compatibles
avec un
projet apicole ou plus largement avec l’enrichissement de
ressources mellifères
environnantes, qui sont capitales pour la survie de nombreuses
espèces végétales et animales. Beaucoup de feuillus à bois précieux
merisier, érable plane ou sycomore, tilleuls...), de fruitiers
forestiers (sorbiers
et alisiers...) ont des floraisons mellifères. Ces floraisons
restent discrètes
en sous-bois sombres, mais les nouvelles pratiques de plantations à
large
espacement et de sylviculture dynamique favorisent l’éclairement
et le développement des houppiers, donc la floraison des arbres.


La qualité cynégétique des peuplements

La qualité cynégétique d’un peuplement s’exprime notamment par l’offre alimentaire que produit la ou les
espèces présentes (fruits, graines...), ou qu’elle induit (population d’insectes qu’elle abrite par exemple).
Les fruitiers forestiers déjà cités sont particulièrement intéressants à
ce titre. La structure du peuplement, son organisation, la taille des arbres
et arbustes déterminent également les possibilités de gite, d’évolution
ou de cache, de repères de la faune sauvage ; les choix de gestion et d’entretien de la
plantation sont donc très importants.

Le rôle fondamental des espèces d’accompagnement


Lorsque les espèces cibles du projet forestier ne répondent que modestement aux objectifs paysagers
ou mellifères, on peut utiliser des espèces d’accompagnement plus adaptées. Les petits arbres ou arbustes à
croissance rapide, tels que le cerisier de Sainte-Lucie, l’Amorpha, le cerisier tardif, les Eleagnus,
procurent aux plantations une visibilité anticipée. Ils protègent les essences
à croissance plus lente dans les situations ventées, et apportent rapidement les contrastes esthétiques recherchés.

Leurs floraisons précoces peuvent a m o rcer l’utilisation de la
parcelle
par un apiculteur. Des espèces hautement mellifères peuvent être
associées
en accompagnement à des espèces plus forestières : leur présence
rend la parcelle productive et justifie les entretiens compatibles avec
la croissance et la protection des arbres d’avenir forestier.
Citons, notamment
pour la région, les espèces à floraison estivale (période de
carence des ressources mellifères) telles que l’Evodia (arbre à miel),
le
savonnier, le sophora du Japon, le phellodendron.

Des espèces à fort impact paysager sont associées sur le même principe,
en utilisant la force visuelle de leur floraison (arbre de Judée, poirier, érable de Montpellier, frêne à
fleurs...), de leur fructification (évodia, sorbier des oiseleurs, arbousier...),
de leurs couleurs d’automne (érable champêtre, rouge ou argenté, cerisier tardif, nyssa...).


<blockquote>
Michèle LAGACHERIE
Bernard CABANNES


</blockquote>


Quelques exemples d’aménagements du programme Sylvapi

Dès 1981, le CRPF s’est intéressé aux plantations
multifonctionnelles, et le programme « Sylvapi » a reçu un premier
soutien financier en 1992, date d’installation des premières parcelles à
vocation mellifère. A l’heure actuelle, grâce aux aides du Fonds de
gestion de l’espace rural, 51 ha ont été boisés pour 54 propriétaires en
60 parcelles. Celles-ci sont réparties sur les cinq départements de la
région et pourront constituer des références pour les projets futurs.
Ces parcelles, outre leur répartition géographique et les
différentes conditions écologiques représentées, répondent à de nombreux
cas de mise en valeur de terrains en déprise : friches viticoles,
parcelles en terrasses, remise en valeur après incendie, etc.


Nous illustrons quelques exemples ci-contre avec des
photos









Mise en valeur d’une friche
viticole



Mise en valeur d’espaces ruraux
abandonnés en montagne dans
les Pyrénées. Ci-dessus : la première
année. Ci-dessous : 4 ans après.



Mise en valeur de parcelles
en terrasses en Cévennes



Remise en valeur après incendie d’une
parcelle de pins maritimes. Ci-dessus :
en cours de travaux. Ci-dessous :
9 ans après.






Voir aussi (des mêmes auteurs) :


Les plantations mellifères
Des plantations
forestières multifonctionnelles à caractère paysager, mellifère ou cynégétique





Pour en savoir plus...

« Reconquête d’espaces
agricoles abandonnés par
l’étude et la plantation d’arbres
et arbustes à intérêt mellifère,
ornemental et cynégétique » :
document consultable au CRPF
ou expédié moyennant une
participation aux frais de tirage
de 60 F (9,15 € ).




CRPF Languedoc-Roussillon
378, rue de la Galéra
Parc Euromédecine 1
F-34097 Montpellier cedex 5
France
Tél. +33(0)4 67 41 68 10
Fax : +33 (0)4 67 41 68 11
E-mail :
crpf.languedoc.roussillon@wanadoo.fr

Admin
Admin

Messages : 143
Date d'inscription : 27/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://apic.roll.tv

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum