apiculture apicole

BIENVENUS :
1 - VOUS ETES MEMBRE ENTRE.
2 - VOUS ETES VISITEUR VEUILLEZ INSCRIRE .
3 - AJOUTEZ LE BLOG A VOS FAVORITES CTRL +D .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 281 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Guy

Nos membres ont posté un total de 180 messages dans 156 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Lun 15 Mai - 14:38
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

nombres de visiteurs
VISITEURS SUR LE BLOG
widgeo.net

Les travaux d'hivernage

Aller en bas

Les travaux d'hivernage

Message par rachid le Ven 10 Déc - 23:14

Les travaux du mois
Préparer l’hivernage
par Jean Riondet

avec l'aimable autorisation de la revue
Abeilles et Fleurs


Après un été sec et chaud qui n’aura pas été favorable à toutes les apicultures, arrive l’automne. C’est le début de l’hivernage, les dernières interventions sur les ruches auront lieu en octobre. On peut faire fin novembre ou courant décembre un traitement à l’acide oxalique, pour les utilisateurs de la méthode.

La dernière visite

Toutes les ruches auront fait l’objet d’un remérage (changement de mère), sinon au printemps on prévoit une réunion avec les ruchettes qui auront passé l’hiver. Les colonies seront resserrées sur le moins de cadres possibles et des partitions seront mises en place. Cette opération a pour but de tenir un maximum de chaleur de manière à limiter la consommation de miel et à mettre à l’abri les cadres inutilisés pour éviter leur vieillissement par moisissures. Si des ruches pèsent moins de 15 kg en pesée arrière, il faut les disperser ou les réunir. Elles ont peu de chance de passer l’hiver ou de faire une belle colonie l’an prochain. Toutefois en les resserrant sur 5 cadres et si la reine est de l’année, on les considère comme des essaims. La colonie passera bien l’hiver si deux cadres sont bien pleins de miel et si les trois autres en sont largement pourvus au sommet.

Si tel n’est pas le cas il faut leur mettre du candi sur le trou de nourrisseur dès que l’on estimera que leurs réserves sont consommées, ce peut être dès novembre. Certaines arrivent à survivre. Avec un nourrissement liquide dès la fin février ou courant mars, le couvain que fera la reine sera utilisé pour renforcer des ruches ayant une jeune reine mais pas assez d’abeilles pour démarrer rapidement. Elles peuvent aussi fournir des cadres pour de futurs essaims artificiels. Faibles elles ont hiverné, faibles elles resteront. Elles sont appelées à disparaître quoi qu’il advienne, à moins qu’elles ne servent à renouveler une ruche de production bien peuplée mais dont la reine a déjà deux ans. Les colonies faibles et ayant une reine de deux ans et plus devront faire l’objet d’une réunion ou d’une dispersion. Il n’y a rigoureusement rien à en attendre sinon du travail perdu. Il faut noter les ruches qui feront entre 15 et 20 kg en pesée arrière, pour les nourrir au candi dès fin décembre.

Les derniers essaims

Les ruches très fortes peuvent encore faire l’objet d’essaimage artificiel. En début de mois, dans la plupart des régions, si on dispose de reines en nuclei qui ne passeraient pas l’hiver on peut prendre dans trois ruches différentes 3 cadres contenant du couvain et du miel et 2 cadres uniquement de miel avec les abeilles qui sont dessus, les pulvériser d’une eau parfumée et de les mettre dans une ruchette 5 cadres. On place une reine encagée marquée. 3 à 5 jours après la reine étant libérée, on retire la cagette.

A noter que les nuclei en polystyrène, équipés de 6 cadrons (1/2 cadres de hausse Dadant), passent très bien l’hiver si on en superpose deux l’un sur l’autre et qu’ils contiennent beaucoup de miel.

Les nuclei qui ont bien travaillé au cours de l’été sont généralement bourrés de miel et ils ne nécessitent aucune surveillance hivernale.

Au printemps prochain, un nourrissement régulier et l’ajout de corps les uns sur les autres permettent de disposer de 5 corps pleins de miel et d’abeilles en mai au moment où l’on aura besoin de les transformer en nuclei pour les élevages de reines. Les hivers actuels qui ne sont pas durablement froids permettent également de conserver les nuclei faits de deux haussettes 4 ou 5 cadres superposées, ils formeront les amorces des futurs nuclei de 2004.

Fermer les ruches

Les portières des ruches devront être réduites de manière à éviter que les musaraignes viennent s’y installer. Elles mangeraient les rayons de miel, dérangeraient les abeilles qui, engourdies par le froid, ne sauraient se défendre. La ruche serait dévastée, les rayons abîmés, les abeilles mortes en masse.

Les plateaux de sol totalement grillagés seront laissés en l’état dans les régions où l’hiver ne descend pas durablement au-dessous de 0 °C. Ailleurs la surface sera réduite par une plaque ad hoc, certains plateaux sont livrés avec une tôle ou un contreplaqué coulissants, ailleurs on mettra une radiographie glissée par l’entrée et qui ne fermera pas la totalité de la surface, laissant un jour de 3 cm environ sur le pourtour.

Cette ventilation évitera les moisissures et l’accumulation d’humidité. On met cette réduction dès que les nuits commencent à être froides vers la fin du mois de façon à éviter que les lézards ne viennent se réfugier dans les ruches et consomment les abeilles tout au long de l’hiver.

J’ai eu la surprise plusieurs fois en fin d’hiver de trouver des ruches vides d’abeilles et un gros lézard fuir du plateau.

Il était devenu tellement gros qu’il ne pouvait sortir par les petits espaces de la portière. L’aération totale a un seul inconvénient de retarder un peu le début de la ponte de la reine. Mais en contrepartie la propreté de la ruche est vraiment un gain sanitaire énorme.

Quelques questions

J’ai été interpellé par plusieurs amateurs débutants qui n’ont pas été satisfaits de la pose des chasse-abeilles. Deux cas de figure se sont présentés. Le premier est la présence de couvain dans la hausse, toutes les nourrices et jeunes abeilles restent dans la hausse. Pour extraire il faut n’enlever que les cadres de miel, laisser les cadres de couvain et ôter le chasse-abeille. On remet les cadres dans les espaces vides après l’extraction. Mais il faut se souvenir que ces colonies qui n’ont pu chasser la ponte de la reine plus bas sont mal parties pour l’hiver. L’absence de miel dans la totalité de la hausse est signe d’absence de miel dans le corps.

L’autre cas de figure est un plateau mal placé qui laisse une petite ouverture. Les abeilles des ruches voisines viennent piller la hausse et elle est vidée en une demi-journée. En juin en certains endroits les hausses étaient pleines, fin juillet elles étaient vides. La sécheresse a ralenti les floraisons et le nectar n’était pas au rendez-vous. Les fortes colonies ont mangé leurs réserves et sont devenues faibles car l’absence de nectar a fait chuter la ponte de la reine. Ceux qui ont récolté tôt en juillet puis ont nourri régulièrement ont conservé de bonnes colonies jusqu’à maintenant.

Sur mes ruches, le nourrissement régulier bien que limité à 1/2 litre au maximum par semaine de la mi-juillet au début de septembre a permis de maintenir les colonies fortes et de leur faire amasser le peu qu’elles ont pu récolter. Elles sont pleines de miel aujourd’hui. Cette année fut très pédagogique pour comprendre la relation entre nectar et ponte de la reine, sécheresse et absence de nectar, forte colonie et réserves pour l’hiver.

Faire

Réduire les portières.
Resserrer les colonies.
Mettre des partitions, retirer les cadres excédentaires.
Réduire les aérations des plateaux de sol.
Réunir, disperser les colonies faibles.

Ne pas faire

Nourrir au sirop.
Conserver des colonies trop faibles et avec des reines âgées.

Jean Riondet

rachid
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum