apiculture apicole

BIENVENUS :
1 - VOUS ETES MEMBRE ENTRE.
2 - VOUS ETES VISITEUR VEUILLEZ INSCRIRE .
3 - AJOUTEZ LE BLOG A VOS FAVORITES CTRL +D .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 281 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Guy

Nos membres ont posté un total de 180 messages dans 156 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Lun 15 Mai - 14:38
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

nombres de visiteurs
VISITEURS SUR LE BLOG
widgeo.net

Bien se protéger au rucher

Aller en bas

Bien se protéger au rucher

Message par Admin le Dim 14 Aoû - 14:11


Bien se protéger au
rucher

par
Gilles Fert
(Auteur de «
L’élevage des reines » aux Editions Rustica)


avec l'aimable
autorisation de la revue
Abeilles et Fleurs





L’initiation à l’apiculture doit se faire à
l’abri des piqûres et en toute sécurité. Pensez à bien vous protéger ainsi que
votre entourage. Bien sûr, les abeilles piquent plus ou moins en fonction de la
race, de l’époque de l’année et de la météo. Les fournisseurs de matériel
apicole offrent toute une gamme de voiles et de vêtements, mais par définition
l’apiculteur étant bricoleur, vous avez la possibilité de vous protéger à partir
de vêtements non spécifiques tout en respectant quelques règles. Préférez les
vêtements suffisamment amples facilitant les déplacements et le travail au
rucher!




Etape n°1





Pour vos premiers pas au rucher, il est déconseillé de vous y rendre sans
protection.
C’est parfois possible lorsque les ruches sont peuplées
d’abeilles douces, mais cela reste réservé aux apiculteurs confirmés et
toujours accompagné d’un bon enfumoir.


Les anciens n’avaient-ils pas l’habitude de dire qu’au rucher il
est préférable d’oublier son voile que son enfumoir ?





Etape
n°2





Si vous initiez un nouveau venu à l’apiculture, redoublez de précaution pour
ne pas le laisser sur une mauvaise impression de notre activité favorite.
Les vêtements aux couleurs claires voire tout blanc sont préférables aux
couleurs foncées ; les abeilles réagissent moins nerveusement.


Aucune ouverture ne doit permettre aux abeilles de pénétrer sous les
vêtements.


Le voile de type américain « Le Protect », tout en protégeant bien, permet
une bonne visibilité.



Etape n°3





La moindre ouverture au niveau des manches ou des mollets offre un passage
idéal par où s’engouffrent les abeilles mal intentionnées.
N’hésitez
pas à fermer les manches avec des manchons fabrication maison, toujours de
couleur claire.


Ils viennent recouvrir le vêtement de protection et les gants.



Etape n°4





L’espace entre la chaussure et la combinaison plaît particulièrement à
nos abeilles.
Vous trouverez dans les magasins de sport des guêtres
destinées aux skieurs ou aux chasseurs.


Cette protection économique et résistante s’adapte sur tous les
modèles de chaussures




Etape n°5





La cagoule, composée d’une armature légère, éloigne le voile du visage.
Ce détail prend toute son importance dans les régions ventées, car les
abeilles peuvent très bien piquer au travers du voile lorsqu’il colle à la peau
au cours des déplacements dans le rucher.

Si vos abeilles sont
agressives, préférez la combinaison intégrale vendue chez les fournisseurs de
matériel apicole.

Attention, se sentir en sécurité dans vos
vêtements ne doit pas vous faire oublier le voisinage.

Veillez à ne pas
déclencher l’agressivité par de mauvaises manipulations ou du pillage par
exemple.


Etape n°6





Vous pouvez très bien utiliser des gants de bricolage ou de jardinage
dans la mesure où l’épaisseur ne permet pas aux dards de traverser.
Contrairement au cuir, certains types de gants synthétiques ne retiennent
pas les dards.


On sait que tous ces dards retenus déclenchent l’agressivité des
abeilles par l’odeur de venin qu’ils dégagent.


A l’issue de votre travail au rucher, pensez à retourner ces gants
afin que l’intérieur sèche bien.


Astuce
Beaucoup de professionnels utilisent la simple combinaison blanche de
peintre. Une fois le passage des poches cousues, en utilisant des guêtres
aux mollets, des manchons aux poignets et un bon voile fermant bien au
niveau du cou, vous serez protégé à moindre coût.

Précautions
Ne stockez pas vos vêtements de protection sales et renfermant des dards
dans un véhicule ou dans une pièce où se trouve un enfant en bas âge. Le
venin qui s’en dégage favoriserait plus tard le développement des allergies.

Conseil
Si vous fabriquez vous-même votre voile, choisissez un grillage ou un tulle
noir. Les couleurs claires ne permettent pas une bonne visibilité.

Pour en savoir plus :
Le traité Rustica de l’apiculture, 2002, page 249.
Fert G., 2009, « Quoi mettre dans l’enfumoir », Abeilles et Fleurs n° 707.



Gilles Fert
Auteur de « L’élevage des reines » aux Editions Rustica



Admin
Admin

Messages : 143
Date d'inscription : 27/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://apic.roll.tv

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum