apiculture apicole

BIENVENUS :
1 - VOUS ETES MEMBRE ENTRE.
2 - VOUS ETES VISITEUR VEUILLEZ INSCRIRE .
3 - AJOUTEZ LE BLOG A VOS FAVORITES CTRL +D .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 281 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Guy

Nos membres ont posté un total de 180 messages dans 156 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Lun 15 Mai - 14:38
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

nombres de visiteurs
VISITEURS SUR LE BLOG
widgeo.net

Apiculture en Algérie

Aller en bas

Apiculture en Algérie

Message par Admin le Jeu 11 Aoû - 20:26


Apiculture en Algérie | A la faveur du programme de proximité de
développement rural intégré (PPDRI), la production de miel en Algérie
atteindra pas moins de 100.000 tonnes à l’horizon 2015.

Selon, le président de la Fédération nationale des associations
d’apiculteurs Lakehal Mahmoud qui intervenait à l’occasion de
l’ouverture du Salon national du miel à la médiathèque d’Oran, les
acteurs de la filière de l’apiculture doivent relever ce défi pour
atteindre les objectifs escomptés, soulignant que la quantité produite
au niveau national a été estimé à 40.000 tonnes l’an dernier.

Dans le cadre du programme précité, il est prévu d’atteindre 1,5
million de ruches supplémentaires modernes à l’horizon 2014, ce qui
permettra de doubler le nombre de ruches disponibles, selon la même
source. Il faut noter dans ce sens que la filière compte un effectif de
20.000 apiculteurs et 1,5 million de ruches. En plus de la production
nationale, l’Algérie importe en moyenne 150.000 tonnes de miel par an,
provenant de Thaïlande, Turquie, d’Arabie Saoudite et des Etats-Unis.
Notons néanmoins, que le miel algérien doit être promu pour contrecarrer
la concurrence déloyale du miel importé, vendu à bon marché et dont la
qualité laisse souvent à désirer.



Le miel algérien est très apprécié à l’étranger est peut constituer
une source de ressources en devises, comme il est très demandé au plan
local, d’où la nécessité d’encourager le développement de sa
production. L’amélioration des rendements de différents produits des
ruches dans la région à l’instar du miel, la cire, le pollen, la gelée
royale ou le venin, devrait ouvrir des perspectives prometteuses dans
nombres de filières que se soit agro-alimentaire, pharmaceutique ou
cosmétique.

Cependant, les difficultés de la filière apicole sont multiples.
Victime de la marginalisation, ou encore du bouleversement du climat et
de l’usage intempestif des insecticides, les raisons qui font peser
une menace certaine sur l’abeille et l’activité apicole sont
nombreuses.

Dans ce sens, la Fédération nationale des apiculteurs œuvre, selon
son président, à fournir du miel dans toutes les régions du pays, à
améliorer sa qualité et à réduire ses prix à 1000 DA le kilogramme pour
être accessible au consommateur. La moyenne annuelle de consommation du
miel est estimée à 80 grammes par habitant en Algérie, a-t-il fait
remarquer. Le même responsable a souligné que l’accès à l’exportation du
miel algérien nécessité un label, tout en indiquant l’existence d’un
projet initié par le ministère de l’Agriculture et du Développement
rural et l’Institut national technique d’élevage pour la labellisation
de miel extrait des orangers, de l’eucalyptus à la demande des
professionnels.



Notons par ailleurs que des professionnels présents au salon
national du miel à Oran ont estimé que la filière apicole ouvre de
grandes perspectives aux jeunes désirant s’investir dans cette activité
agricole rentable et d’une valeur économique, nonobstant ses bienfaits
médicaux et esthétiques divers. Cette manifestation, organisée du 26
janvier au 1er février, est une occasion pour exposer des modèles
réussis de jeunes dont des diplômés des universités, qui ont tenté une
expérience dans le domaine de l’apiculture dans différentes régions du
pays, et ce grâce au soutien accordé par l’Etat, la volonté et l’amour
du métier.



Admin
Admin

Messages : 143
Date d'inscription : 27/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://apic.roll.tv

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum