apiculture apicole

BIENVENUS :
1 - VOUS ETES MEMBRE ENTRE.
2 - VOUS ETES VISITEUR VEUILLEZ INSCRIRE .
3 - AJOUTEZ LE BLOG A VOS FAVORITES CTRL +D .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 281 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Guy

Nos membres ont posté un total de 180 messages dans 156 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Lun 15 Mai - 14:38
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

nombres de visiteurs
VISITEURS SUR LE BLOG
widgeo.net

Présidente de l’association Terre d’abeilles, Béatrice Robrolle-Mary réagit à l’article paru le 31 juillet.

Aller en bas

Présidente de l’association Terre d’abeilles, Béatrice Robrolle-Mary réagit à l’article paru le 31 juillet.

Message par Admin le Sam 3 Aoû - 0:25


Réseau Biodiversité pour les abeilles a été créé par la multinationale agrochimique BASF en 2004, à la suite de l'interdiction par le Conseil d'État du produit Regent-ts (après celle du Gaucho de Bayer). BASF venait de racheter ce puissant neurotoxique à Rhône-Poulenc… quand la démonstration a été faite de son grave défaut d'évaluation.
Alors que les médias informaient du danger que représentait cette nouvelle génération de pesticides pour les abeilles (en particulier), BASF a organisé une grande campagne de communication pour tenter de montrer que l'abeille était au cœur de ses préoccupations ! […]


Béatrice Robrolle-Mary présidente de l'association Terre d'abeilles

La communication continue… "

Aujourd'hui encore, la communication continue…
La réalité : l'abeille butinait très bien les fleurs de tournesol toxiques avant l'interdiction des néonicotinoïdes cités plus haut.
Colza et tournesol sont effectivement des floraisons importantes pour les abeilles et la présence des abeilles est effectivement extrêmement utile aux agriculteurs puisque les rendements en tournesol par exemple peuvent être multipliés par trois, avec une augmentation du poids des graines jusqu'à 200 % (1). Mais l'inquiétude des apiculteurs est liée au fait qu'aucune étude ne leur a été présentée à ce jour sur l'éventuelle innocuité de ces plantes mutagènes sur les abeilles et sur la colonie : leurs effets sur la longévité des abeilles, sur le couvain – à court terme, à moyen terme et à long terme.
La prospection des parcelles dont parle BASF n'est qu'un contrôle visuel pour repérer des pollinisateurs ; mais la présence d'abeilles sur les fleurs ne prouve en aucun cas que cette mutation génétique ne présente pas d'effet délétère sur les pollinisateurs.
Ce que demande Terre d'abeilles aux producteurs de semences, c'est qu'une étude sérieuse et indépendante soit menée en toute transparence avec les apiculteurs et les laboratoires publics et indépendants, pour montrer l'ensemble des effets de ces variétés de plantes mutagènes sur le pollen et le nectar qui intéressent les pollinisateurs…

(1) Sources : Inra. 02/08/2013 05:35

www.facebook.com/apicole

www.twitter.com/apicoles

Admin
Admin

Messages : 143
Date d'inscription : 27/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://apic.roll.tv

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum